top of page

Le stress en questions ?

Le mot stress vient du latin "stringere" qui signifie "éteindre, serrer, resserrer, lier. Nos ancêtres, confrontés à des prédateurs potentiels, ont développé des adaptations physiologiques et comportementales de survie. Ainsi le corps de nos ancêtres a appris à "stresser" pour survivre à de nombreux danger.



Crayon à papier avec une gomme qui efface le mot STRESS
Gestion du stress et sophrologie

Le stress est une succession de réponses physiologiques nécessaire à une situation interprétée par notre cerveau comme menaçante. 1er point rassurant :  le stress est un phénomène naturel !


Quels sont les mécanismes du stress et les phases associées ?


La phase d'alarme


Le corps secrète de l'adrénaline pour répondre à la situation. L'adrénaline décuple notre force musculaire, nos réflexes.


La phase de résistance


Le cerveau entre en phase de résistance. L'organisme résiste et compense les dépenses énergétiques occasionnées en libérant de nouvelles hormones : cortisol (qui a pour effet d'augmenter le taux de sucres dans le sang), dopamine, endorphine et sérotonine.


La phase de détente et de récupération


Une fois en "sécurité", le corps retrouve son équilibre initial.



Le stress se traduit par une activation hormonale fournissant l'énergie pour fuir ou combattre, pour éviter ou résister.

Le stress en questions : moteur ou limitant ?


Moteur car il permet de réagir de manière appropriée face à une situation en stimulant nos performances et en améliorant nos capacités.


Limitant 

Si des épisodes de stress s'installent sur la durée, il arrive que la phase de détente soit retardée : l'organisme entre alors dans une nouvelle phase, celle de l'épuisement. Durant cette phase, l'organisme secrète en continu les hormones du stress et puise dans les réserves énergétiques.


Pendant cette phase, le corps secrète en continu les hormones du stress et puise dans les réserves énergétiques : le corps fonctionne à plein régime. 

Si le stress s'installe et devient chronique, il peut être à l'origine de maladies psychosomatiques et symptômes invalidants :

  • Lombalgies, cervicalgies

  • Migraines

  • Fatigue

  • Difficulté de concentration

  • Irritabilité

  • Troubles du sommeil

Aujourd'hui, tout est source de stress : le travail, un quotidien surchargé d'activités, la précarité de l'emploi, la famille...Bien que naturel, le stress mal maîtrisé peut être néfaste pour la santé. Un pic de stress peut entraîner des symptômes désagréables :


  • Enervement, irritation

  • Palpitations, oppression thoracique

  • Sensation de malaise

  • Tremblements, tétanie

  • Sensations de tension en particulier dans les épaules

  • Maux de ventre

Quelle est l'efficacité de la Sophrologie face au stress ?


Avec la Sophrologie, vous apprenez à relâcher votre corps et à éliminer les tensions installées grâce à des exercices de décontraction musculaire. Le mental aura son attention tournée vers l'écoute des ressentis, un travail de concentration qui l'aidera à déceler plus rapidement les premiers signes de stress et s'en défaire plus rapidement.



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Sophrologie et étymologie

Le terme SOPHROLOGIE est inspiré du grec ancien : Sôs : harmonie Phren : esprit Logos : science La Sophrologie signifie l'étude de la Conscience en Harmonie.

bottom of page